kudzu arret tabacLe kudzu, ou puéraria labata, est une plante originaire d'Asie du sud-ouest. On l'utilisait depuis fort longtemps en Orient pour traiter les allergies, calmer les diarrhées mais aussi les migraines. Mais cela fait quelques années seulement qu'on l'utilise en Occident pour une toute autre indication: le sevrage de l'alcool et du tabac.

 

Kudzu et sevrage tabagique, comment ça marche ? :

Les principes actifs du kudzu, puérarine, daidzine et daidzéine que l'on regroupe dans la catégorie des isoflavones, ont une action calmante sur le système nerveux central et permettent de diminuer les envies et les pulsions envers les substances toxiques, alcool ou tabac. Il n'y aura de ce fait pas ou peu de sentiment de manque, avec tous les symptômes désagréables qui l'acompagnent.

Le kudzu, en tant que puissant anti-oxydant, réduit aussi les dégats produits par ces toxiques sur l'organisme.

En commençant la prise de kudzu avant d'arrêter de fumer, le goût des cigarettes deviendra amer, plus désagréable, rendant ainsi le sevrage du tabac plus facile.

Le kudzu agissant sur diverses addictions, sera aussi efficace contre la prise de poids, car il permettra d'éviter les compensations par la nourriture et les envies de sucré.

Enfin, le kudzu a de réelles vertus anti-dépressives, utiles pour ceux qui pourraient souffrir mentalement de la perte de la cigarette.

Comment prendre le kudzu ? :

Il faudrait prendre au moins 300 mg d'extrait de racine standardisé, en 2 prises par jour, une avant le petit-déjeuner, l'autre au coucher. Pour des gros fumeurs, il sera sans doute nécessaire de doubler les doses et les répartir le long de la journée. Le traitement commencera avant l'arrêt du tabac afin de s'en détacher, puis se poursuivra au moins un mois après .

Certains prennent aussi 1 à 2 gélules à chaque envie de fumer. A vous de trouver une façon de le prendre la plus adaptée à vous.

Le kudzu peut aussi être pris en même temps que d'autres plantes utiles lors d'un sevrage tabagique, comme la valériane et l'aubépine. Pour plus de données à ce sujet, lisez le livre pour arrêter de fumer :"Comment arrêter de fumer tout seul, sans souffrir du manque, avec l'acupuncture sans aiguilles", disponible sur le Amazon.


Et bien sûr, le kudzu sera un excellent complément à la méthode chiapi, qui elle coupera définitivement le besoin de nicotine en une seule séance.

Contre-indications du kudzu :

Il ne devrait pas être consommé par la femme enceinte ou désireuse de le devenir. Hormis cette mise en garde, il n'a aucun autre effet secondaire et n'entraîne aucune acoutumance.

Lors de tout sevrage tabagique, n'hésitez pas à cumuler les remèdes afin de mettre toutes les chances de votre côté.

      ARRÊTER DE FUMER

libre du tabac

 

 

 

 

 

 

 

      
      SANS SOUFFRIR DU MANQUE