arreter-de-fumer-insomnieL'arrêt du tabac entraîne parfois une période d'insomnies. En effet, privé de cette drogue qu'est la nicotine, le rythme du sommeil s'en trouve perturbé, avec réveils fréquents, une moins bonne qualité du sommeil...

 Alors qu'un sevrage tabagique reste une épreuve à surmonter, plus ou moins stressante selon les individus, le manque de sommeil peut être un facteur de stress supplémentaire et parfois de rechute.

Il est donc indispensable de s'en préoccuper lors du sevrage tabagique.

 

 

Mélatonine et arrêt du tabac:

Qu'est-ce que la mélatonine? :

Appelée aussi "hormone du sommeil", c'est une substance fabriquée par la glande pinéale au niveau du cerveau. Quant la lumière faiblit, cette glande produit la mélatonine qui va aider au repos et à l'endormissement.
Elle régule notre rythme quotidien et nous informe sur les saisons en fonction de la durée du jour et de la nuit. Tous les êtres vivants la produisent, mais sa production peut être perturbée par de nombreux facteurs, et notament l'alcool, le tabac, mais aussi la prise de somnifères -grands destructeurs de mélatonine-, ainsi que nombres de médicaments courants, comme les anti-inflammatoires, anti-douleurs ...

Longtemps interdite en France, elle y est maintenant autorisée par les instances sanitaires européennes et se trouve en vente libre en pharmacie, magasins bio ou sur internet. On trouve bien sûr encore certains articles qui visent à inquiéter les consommateurs quant à ses effets secondaires pouvant être dangereux, ou à son inefficacité ; c'est un peu comme si vous mettiez les gens en garde quant au fait de vivre dans un corps, car oui, il fabrique naturellement de la mélatonine ! Ça sent légèrement le cartel pharmaceutique qui craint pour ses ventes de somnifères, calmants et autres drogues nocives...

Effets de la mélatonine lors du sevrage tabagique:

Elle permettra de retrouver un rythme normal de sommeil sans créer d'accoutumance. Le tabac ayant détruit une bonne partie des réserves en mélatonine, en prendre réulièrement permettra de "refaire le plein" et de passer le cap du sevrage plus sereinement.

Combien et pour qui? :

Par prudence, il est préférable de ne pas en donner aux femmes enceintes et aux épileptiques. Il semblerait aussi qu'elle soit plus efficaces en faibles doses qu'en" dose de cheval". Il existe de muliple dosages dans les produits que vous trouverez, et il me semble prudent de commencer avec 1mg, puis d'adapter la dose à vos besoins et votre sensibilité. Comme c'est un produit que je prends depuis plus de 2 ans, je peux aussi vous parler de mon expérience.

A l'époque, j'en avais acheté aux Etats-Unis, dosée à 3mg. J'ai compris à la première prise qu'il fallait vraiment la prendre très proche du coucher, une demi-heure maximum, car une grosse chappe de sommeil m'est tombée dessus et j'aurais été incapable de faire quoi que ce soit d'autre que de m'étaler sous ma couette. Le réveil a été un peu difficile, légèrement vaseuse jusque vers 10 heure du matin où, d'un seul coup, tout s'est dissipé ! Je suis passée à 1,5mg dès le lendemain (je coupais mes comprimés en 2) et tout en continuant à sentir cet effet de sommeil après la prise, je me suis depuis toujours reveillée comme une fleur, en pleine forme.Et aucun effet secondaire depuis ces années.

Voilà pour ce produit dont je parle aussi dans mon Manuel: "Comment arrêter de fumer tout seul, sans souffrir du manque, avec l'acupuncture sans aiguilles". Lorsque vous aurez arrêté de fumer avec la méthode chiapi et que vous ne souffrirez plus du manque de nicotine, votre sevrage sera encore plus facile avec un bon sommeil réparateur.  Prenez soin de vous, d'accord?

      ARRÊTER DE FUMER

libre du tabac

 

 

 

 

 

 

 

      
      SANS SOUFFRIR DU MANQUE